Dernière mise à jour : 12.06.2019

Engager un apprenant
Formons ensemble

Contenu principal

Un collaborateur, jeune ou adulte, se forme et vous apporte son aide minimum 3 jours par semaine en échange de votre savoir-faire. Le reste du temps, il affine ses compétences dans un Centre de formation IFAPME : une solution win-win pour indépendant, entreprise ou administration.

      Un renfort adapté à vos besoins

      Nous vous aidons à trouver le profil idéal selon divers critères : compétence, expérience, coût, durée, etc. Les formations en alternance s’adressent aux jeunes et aux adultes sans limite d’âge.

      • Formez un jeune : vous pouvez engager un apprenant, de 15 à 26 ans. Il suit un apprentissage en alternance et vous pouvez signer un contrat d’alternance ensemble ;
      • Formez un adulte : vous engagez un stagiaire, de plus de 18 ans sans limite d’âge.  Il suit une formation de chef d’entreprise ou en formation de coordination ou d’encadrement et vous pouvez signer la convention de stage ensemble.

      Avantageux pour les entreprises ou les pouvoirs locaux !

      • Formé à votre image et votre culture d’entreprise ;
      • Accompagnement personnalisé ;
      • Formation complétée à l’IFAPME par des professionnels ;
      • Un coût salarial allégé ;
      • Des primes ;
      • Renfort durable pour votre équipe ;
      • Tutorat : une formation gratuite pour encadrer l’apprenant et parfaire votre communication d’équipe.

      Les engagements

      Un Contrat en alternance, si vous formez un jeune, ou une Convention de stage, si vous formez un adulte, concrétise et formalise les engagements, avec 1 mois d’essai après signature.

      Dans celui-ci vous vous engagez à :

      • Transmettre vos compétences et les techniques du métier.
      • Déclarer l’apprenant/stagiaire auprès de la Dimona et d’un service de prévention et de protection du travail.
      • Mettre à disposition les vêtements de travail et équipements de protection. L’informer des dangers et des mesures de sécurité à respecter.
      • Souscrire une assurance "accidents du travail" couvrant les heures de formation en entreprise et au Centre ainsi que les trajets entre son domicile, l’entreprise et le Centre.
      • Pour les jeunes apprenants (15 à 26 ans), souscrire une RC et, si la formation s’effectue en dehors de l’entreprise ou exige la manipulation de matériel à risque, ne pas superviser plus de deux jeunes simultanément.

      Prêt à partager votre savoir-faire ?

      1. Comparez le Contrat d'alternance et la Convention de stage : pensez-vous engager un jeune de moins de 26 ans ou un adulte ?
      2. Contact : Prenez contact directement avec le Service IFAPME le plus proche chez vous.
      3. Analyse de la situation : Nous envisageons ensemble vos besoins et les possibilités de formation au sein de votre entreprise.
      4. Tuteur : Vous désignez un tuteur dans votre entreprise qui formera l'apprenant.
      5. Agrément : Nous procédons aux démarches administratives pour agréer votre entreprise.
      6. Recherche apprenant : Nous cherchons ensemble un apprenant qui corresponde à vos critères.
      7. Accueil apprenant : Vous signez un contrat de formation avec l'apprenant et vous initiez le parcours de formation.

      Comparez le "Contrat d'alternance" et la "Convention de stage" :

      • Une formation en alternance se base sur un contrat d’alternance en entreprise. Il est conclu entre l'apprenant et une entreprise (ou un indépendant). Il est établi obligatoirement sous la supervision d’un référent de l'IFAPME.

        • La durée du contrat d’alternance est de 3 ans. Il comporte une période d’essai de 1 mois.
        • Cette durée peut être réduite sur base des acquis antérieurs objectivés de l'apprenant.
        • Ce contrat peut être prolongé ou suspendu sous réserve de l’accord de l’IFAPME.

        En toute circonstance, nous vous recommandons de prendre contact directement avec votre référent de l'IFAPME.

      • Le stage de longue durée en entreprise doit faire l'objet d'une convention de stage signée entre une entreprise agréée par l'IFAPME et l'apprenant via l'intervention obligatoire d’un référent de l'IFAPME.

        Une allocation mensuelle vous sera allouée par votre employeur.

        La durée de la convention de stage est égale à la durée de la formation, donc de 1 à 3 ans. La convention de stage comporte une période d’essai de 3 mois.

        En fonction des progrès ou d’échec, la durée peut être réduite ou prolongée. Enfin, celle-ci peut être suspendue en cas de force majeure.

      • L’apprenant perçoit une rétribution mensuelle progressive fixée lors de la signature du contrat d’alternance. Celle-ci évolue avec le niveau de compétences professionnelles, évalué à chaque stade de la formation.

        Au 1er septembre 2018, les montants bruts par mois sont :

        • au niveau A : 270,94€/mois
        • au niveau B : 382,51 € /mois
        • au niveau C : 510,02 € mois

        Ces montants sont des minimas. Le patron-formateur qui le souhaite peut accorder à ses apprenants des montants plus élevés. Des frais de déplacements sont aussi octroyés.

        Attention : Au-delà de 551,89€, les allocations familiales ne sont plus octroyées pour les apprenants de plus de 18 ans.

         
      • Le stagiaire perçoit une rétribution mensuelle progressive fixée lors de la signature de la convention de stage. Celles-ci évoluent selon les années de la formation. Pour la formation de coordination et encadrement, référez-vous à la 1ère année.

        Au 1er septembre 2018, les montants sont :

        • lorsque le stagiaire est titulaire soit d’un certificat d’apprentissage, soit d’un certificat de qualification de 4ème technique ou de 6ème professionnelle dans la profession faisant l’objet de la convention de stage :
          • en 1ère année : 773,43  €
          • les années suivantes : 914,06 €
        • lorsque le stagiaire n’est pas détenteur d’un des titres précités :
          • en 1ère année : 457,03 €
          • en 2ème année : 773,43 €
          • en 3ème année : 914,06 €
        • lorsque le plan de formation prévoit une année supplémentaire (année préparatoire) :
          • en 1ère année : 457,03 €
          • en 2ème année : 548,44 €
          • en 3ème année : 914,06 €

        Ces montants sont des minimas. Le patron-formateur qui le souhaite peut accorder à ses apprenants des montants plus élevés. Des frais de déplacements sont aussi octroyés.

        Au-delà de 551,89€, ou de 25 ans, les allocations familiales ne sont plus octroyées.

      • Dès la 1ère année de formation en alternance, l’apprenant a le droit de prendre 2 types de vacances annuelles, concertées avec l’entreprise et le référent sur le choix des dates :

        1. Vacances annuelles basées sur les prestations de l’année précédente (20 à 24j.).
        2. 4 semaines de vacances “scolaires”, non-rétribuées, entre le 1/01 et le 31/1
        • Dont 3 semaines consécutives entre le 1/05 et le 31/10.
        • Un repos compensatoire peut être octroyé (secteur de la construction, etc.).
        • Pécule de vacances payé par l’ONVA (régime “ouvrier”) ou l’employeur (régime “employé”) : 92% du brut mensuel selon l’année civile précédente.
           
        • En plus des jours fériés, l’apprenant a droit, pour chaque année de formation, à 20 ou 24 jours de congé selon qu’il est soumis à un régime de travail hebdomadaire de 5 ou 6 jours par semaine (cours compris) :

          • dont 2 semaines consécutives entre le 1/05 et le 31/10.
          • Un repos compensatoire peut être octroyé (secteur de la construction, etc.).
          • Pécule de vacances payé par l’ONVA (régime “ouvrier”) ou l’employeur (régime “employé”) : 92% du brut mensuel selon l’année civile précédente.